Avec l’Université Gustave Eiffel, les missions scientifiques de l’Ifsttar seront poursuivies

En 2019, l’Ifsttar a progressivement orienté son action en prenant en compte la perspective de la création au 1er janvier 2020 de l’Université Gustave Eiffel. Si les activités de recherche ont pu se poursuivre normalement et dans un cadre stable dans les départements de l’Institut, les conditions nécessaires à la création de l’Université ont été posées pendant l’année 2019.

Avec la création de cet établissement, les missions scientifiques de l’Ifsttar seront poursuivies, notamment une recherche fondamentale et appliquée en interaction avec l’expertise et l’appui aux politiques publiques, de dimension internationale et ouverte sur la société. Le continuum vertueux formation-recherche-expertise, déjà en place à l’Ifsttar, devrait se trouver encore renforcé et favorisé. La conception pendant l’année 2019 des nouvelles vice-présidences recherche, international et appui aux politiques publiques s’inscrivent dans cette perspective de missions scientifiques à la fois confortées et renouvelées.

 

 

Les principales missions de l’Ifsttar et de l’Université Gustave Eiffel

Les principales missions de l’Ifsttar et de l’Université Gustave Eiffel

L’Institut a notamment vocation à :

  • Conduire des recherches fondamentales et appliquées, des études méthodologiques et des développements d’essais et de prototypes ;
  • Mener tous travaux d’expertise et de conseil dans les domaines mentionnés au premier alinéa du présent article ;
  • Mettre en œuvre une politique d’information scientifique et technique et assurer la diffusion des connaissances acquises, notamment par les publications, la réglementation technique et la normalisation ;
  • Mener une politique de valorisation des résultats de ses travaux de recherche scientifique et technologique, notamment sous forme d’appui technique, de transfert de technologie, d’essai et de certification ;
  • Contribuer à la formation à la recherche et par la recherche ainsi qu’à la formation initiale et continue ;
  • Contribuer au rayonnement international et à l’exportation de l’expertise et des techniques.

Source : décret du 30 décembre 2010 portant création de l’Ifsttar.

Les principales missions de l’Université Gustave Eiffel :

  • La formation initiale et continue, avec une forte spécificité pour la formation par apprentissage ;
  • L’orientation, la promotion sociale et l'insertion professionnelle, y compris vers l'entrepreneuriat ;
  • La recherche fondamentale et appliquée et l’innovation ;
  • L’expertise, l’appui aux politiques publiques et la normalisation ;
  • La diffusion d’une culture humaniste, en particulier à travers le développement des sciences humaines et sociales et de la culture scientifique, technique et industrielle ;
  • L’ouverture à la société et la coopération internationale.

Source : décret du 13 décembre 2019 portant création de l’Université Gustave Eiffel.

Serge Piperno, directeur scientifique Antoine Frémont, directeur scientifique adjoint
Serge Piperno, directeur scientifique
Antoine Frémont, directeur scientifique adjoint

Les axes du COP

Voir l'axe 1 en vidéo

Objectif 1

Améliorer la fiabilité des transports de personnes et de marchandises, dans leurs différents modes et usages, à coûts et externalités maîtrisés,

Objectif 2

Renforcer la sécurité et l’ergonomie des déplacements, pour une mobilité sereine et respectueuse de la vie humaine,

Objectif 3

Progresser dans les systèmes et services pour une mobilité multimodale, intelligente, propre et sans couture.

Voir l'axe 2 en vidéo

Objectif 4

Adapter au meilleur coût les infrastructures au changement climatique et aux nouvelles exigences d’exploitation et d’entretien,

Objectif 5

Contribuer au développement d’une économie circulaire de la construction par l’accroissement de l’usage de matériaux renouvelables et de bio-matériaux alternatifs,

Objectif 6

Développer les nouvelles générations d’infrastructures de transport et de production de l’énergie, intégrant la transition numérique.

Voir l'axe 3 en vidéo

Objectif 7

Anticiper les risques naturels et climatiques pour augmenter la résilience des villes et des territoires, réduire leur vulnérabilité et protéger les populations,

Objectif 8

Comprendre, évaluer et améliorer les interactions entre infrastructures, services de transport et politiques d’aménagement, et leurs effets sur l’environnement et les populations,

Objectif 9

Contribuer à l’aménagement durable des territoires, notamment urbains.

Objectif 10

Créer les conditions favorables à l’excellence de la recherche

Objectif 11

Partager les productions scientifiques et techniques, les savoirs et les savoir-faire

Objectif 12

Amplifier les contributions de l’Institut à l’innovation